Linguistique appliquée au Covid 19 🤠

ou “koronarita” ? Le croate s’est enrichi d’une dizaine de mots en 2020.

À la fin de cette année 2020, on peut désormais, en Croatie, être un kovidiot qui se retrouve kovidaš parce qu’il allé dans une korona party boire des koronaritas avec des karanteenovi.

Le coronavirus a chamboulé tous les aspects de nos vies, et la linguistique n’y échappe pas. En quelques mois seulement, la langue croate s’est enrichie d’une dizaine de nouveaux mots, rapporte le Jutarnji List.

“Quelle diffĂ©rence entre un koronaš et un kovidaš ? Qui sont les koronijalci et qui sont les kovidiot ? S’agit-il d’une koronaspek, ou d’une koronarita ?” Pour rĂ©pondre Ă  ces questions, le quotidien de Zagreb a publiĂ© un petit glossaire des nĂ©ologismes dĂ©rivĂ©s de “corona” ou de “Covid”, exprimant avec beaucoup d’humour l’impact du nouveau coronavirus et les bouleversements qu’il a provoquĂ©s sur notre art de vivre et nos habitudes. Avec, pour commencer, deux mots de base :

Koronaš (que l’on pourrait traduire par “coroné”: dĂ©signe une personne testĂ©e positive, mais asymptomatique.

Kovidaš (“covidé”) : une personne ayant contracté le virus et présentant des symptômes.

Lire la suite.

Faites-le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *