L’Edito LRDG 29

  • Congrès « Les Radicaux de Gauche » 2021

    Ce samedi 11 décembre 2021, les Radicaux de Gauche se réunissaient en congrès et ont élu à l’unanimité leur présidence, le binôme composé de Stéphane Saint-André, co-Président sortant et ancien Député-Maire de Béthune (62), et Isabelle Amaglio-Térisse, actuelle secrétaire générale du parti.

    Cette réélection a été l’occasion pour Stéphane Saint-André d’exprimer au nom de toute la Direction nationale et des militants des remerciements particuliers et appuyés à Virginie Rozière « Virginie, vous le savez, ne sollicite pas le renouvellement de son mandat de co-Présidente. Son rôle et son investissement ont été déterminants pour la création et le développement de notre parti et, au-delà, notamment, pour la protection des lanceurs d’alerte en tant que rapporteure de la Directive européenne sur le sujet ». Isabelle Amaglio-Térisse a complété ces propos en indiquant le cap politique de ce mandat « faire résonner les valeurs radicales et solidaristes pour les échéances électorales 2022, et au-delà, dans cette période politique déterminante pour la gauche républicaine et les Français ».

    « Solidité, constance, cohésion et exigence pour mener les combats qui se présentent et faire collectivement les bons choix » ont conclu les deux nouveaux co-Présidents en remerciant l’ensemble des militants pour leur confiance.

    Enfin, à l’issue des débats et travaux de ce Congrès, les Radicaux de Gauche ont décidé d’intensifier, dès lundi, leurs échanges avec les autres partis de gauche pour contribuer de manière déterminée et très concrète au rassemblement.

    La photo

    De gauche à droite : Thierry Biger, Jean-Pierre Bernard, Marion Lamour, Laïd Ikni, Isabelle Amaglio-Térisse, Stéphane Saint-André et Philippe Broudeur.


Les Radicaux de Gauche, c’est un parti politique républicain qui a vocation à regrouper les femmes et les hommes se reconnaissant dans la gauche réformiste, humaniste et laïque. Nous proposons une vision spécifique de l’organisation sociale fondée sur la primauté de la citoyenne, du citoyen.

En savoir plus