Vaccins : un train de sénateur.

Covid : la polémique enfle sur la stratégie de vaccination du gouvernement.

Les oppositions de gauche comme de droite jugent la stratégie française « pas assez positive et pas assez offensive ». Le généticien Axel Kahn y voit, lui aussi, une « très importante erreur stratégique ». Publié le 30/12/2020.

Mauricette, 78 ans, a été la première française à être vaccinée contre le Covid, dimanche dernier.
Mauricette, 78 ans, a été la première française à être vaccinée contre le Covid, dimanche dernier. (Thomas SAMSON/POOL/AFP)

Par Pierre-Alain Furbury. Publié le 30 déc. 2020.

Olivier Véran « assume ». Il l’a dit haut et fort mardi soir sur le plateau du « 20 heures » de France 2 : la lenteur du démarrage de la campagne de vaccination dans l’Hexagone est selon lui un atout pour prendre « le temps de la pédagogie » et éviter des erreurs comme celle survenu en Allemagne, où des soignants ont reçu plusieurs doses du vaccin à la fois. « Je ne confonds pas vitesse et précipitation […] Ce qui compte, c’est que d’ici la fin du mois de janvier nous ayons rattrapé le décalage vis-à-vis de tout le monde », a plaidé le ministre des Solidarités et de la Santé, parlant d’un « gage de confiance ».

Lire la suite.

Faites-le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *