Cumul sans aucun scrupule.

Quimper, vendredi 22 mai 2021


Communiqué de presse LRDG 29


Ces socialistes, qui cumulent sans scrupule, alors qu’ils ont voté l’adoption des lois du 14 février 2014 pour le non cumul de mandats exécutifs.
Nous voyons bien, que pour les élections régionales et départementales à venir, le Parti Socialiste affirme sa position du «faites ce que je dis, pas ce que je fais !». Ce pharisaïsme n’est pas nouveau mais criant !
Pour le seul département du Finistère, 14 candidats aux régionales sur les 25 en lice sont des «cumulards» d’exécutifs locaux, bien évidemment sur des positionnements éligibles.
Ce n’est pas acceptable car les institutions si elles sont décriées, c’est entre autres pour cela. Il n’est pas prévu, que des mêmes personnes représentent les mêmes intérêts en fonction de l’instance où elles siègent. Quant est-il du renouveau démocratique ? Des mots ?
Pour les élections départementales, c’est la même !
Par exemple, sur le canton de Quimper-2 le PS présente un candidat et une candidate respectivement adjoint à la mairie et vice-présidente de l’agglomération. Juge et partie !
Est-ce cela la démocratie ? Ils mettent en avant les compétences de ces incarnations … Le PS manquerait-il de talent pour qu’il faille faire reposer sur les mêmes personnes des responsabilités municipales et départementales ?

Où s’agirait-il de reconstruire des baronnies politiques, dont les français on déjà exprimé leur mépris ?
Pour nous, Radicaux de Gauche, ce ne sont pas que des mots, il s’agit plus d’un conflit d’intérêts, d’être à la fois à municipalité et au département.
C’est tout simplement du vol de représentativité démocratique.


Thierry Biger
Conseiller départemental de Quimper-2,
Steven Garnier et Christiane Migot,
Candidat.es LRDG aux élections régionales et départementales

Faites-le savoir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut