Ne pas se leurrer, tant que la finance dominera les politiciens…..

Bannissement : C’est la “big tech” qui a destitué Trump en premier.

En privant Donald Trump de ses plateformes préférées, des entreprises privées comme Facebook, Snapchat, Twitter et consorts ont devancé les élus du Congrès et mis le locataire de la Maison-Blanche hors d’état de nuire, constate The Atlantic.

Quelques jours après les émeutes du Capitole du 6 janvier, il semble peu probable que le président des États-Unis, Donald Trump, soit démis de ses fonctions d’ici à la fin de son mandat, le 20 janvier, ou que le Sénat se prononce sur sa destitution [à temps].

Mais Trump est confronté à un châtiment plus curieux, absolu et emblématique du XXIe siècle : c’est le secteur privé qui a décidé de l’écarter.

Par Derek Thompson. Publié dans sa version originale le 12/01/2021.
Lire l’article complet.

Faites-le savoir :

Un commentaire sur “Ne pas se leurrer, tant que la finance dominera les politiciens…..

  1. On doit réfléchir à la notion de censure, en dehors du rôle de la justice imposée par les Gafa, qui arrive à Trump et à ses affidés. N’est ce pas le manque de courage des élus US républicains qui est le premier facteur de distorsion de la justice.
    Réfléchir au rôle de propagandistes gouvernementaux des médias français est utile pour conserver son libre arbitre.
    JP Bernard pour LRDG29.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *